Pensée critique et pensée créative

Humanities for technology and technologies for humanity

 « Que Faire » face au tournant anthropologique irréversible qui s’annonce ?

Pour réfléchir autrement, il nous faudra retrouver ce que nous avons perdu : notre relation à nous-mêmes, notre relation au vivant.

L’Humanisme participe à la réflexion des hommes sur eux-mêmes, aux sens qu’ils donnent à leurs existences, à la relation au monde. Les Humanités mobilisent des domaines de connaissance et des savoirs sur des  sociétés que nous n’avons jamais rencontrées ; des lieux que nous n’avons jamais visités et des idées que nous n’avons jamais eues.  C’est une façon d’appartenir à un continuum à travers le temps et les espaces. En les mobilisant, la décision stratégique dépasse le domaine strictement technique pour une approche globale et inclusive.

Ars apodemica appuie à travers des Humanités (Socio-Anthropologie, Histoire des techniques, Géographie) votre pensée critique et développe votre pensée créative au niveau collectif.

 

 

 

La praxis proposée repose sur une dialectique en trois temps :

  1. Observer pour dégager des faits,
  2. Comprendre ce qui est en jeu et
  3. Débattre à partir des informations et des connaissances produites.

Au moment où il nous faut tout réinventer, ouvrir de nouvelles voies exploratoires demande d’abord de renouveler nos schémas mentaux.

Les défis sont connus, les solutions inconnues.

I / Observer

Regarder ailleurs est un défi. L’urgence du présent, l’illusion d’une réalité qui se donnerait à voir d’elle-même limitent nos horizons.

Le réel échappe par son épaisseur, il est trop grand pour être réduit. De plus, nos biais cognitifs et émotionnels limitent notre capacité à voir les choses surtout lorsqu’on ne sait pas ce qui va se passer. Pourtant sortir des sentiers battus permet de réduire la distance entre ce que l’on croit savoir et ce qui est.

Pour accumuler du tangible et voir comment les choses fonctionnent, les Humanités proposent des outils et des méthodes pour se frotter au terrain. Explorer avec humilité, se faire accepter, apprendre contre soi, s’immerger pour comprendre de l’intérieur sont les axes d’une anthropologie partagée.

Les livrables sont des matériaux rapportés du terrain (données, entretiens, images, cartographie) mais aussi des informations extraites de la recherche académique (fiches de lecture, iconographie, archives).

 

 

II / Comprendre

Résoudre un problème c’est pour l’essentiel l’analyser.

Poser la bonne question vient après le travail du terrain. Cependant, les faits ne parlent pas d’eux-mêmes mais prennent sens dans une abstraction.  Le terrain s’articule avec la théorie dans un va et vient entre les faits et les hypothèses à interroger, à mettre en doute, à valider pour filtrer les informations pertinentes.  Au départ, on ne sait rien, la logique du système se découvre progressivement.

Comprendre c’est retisser les liens entre des niveaux de réalités hétérogènes dans un système d’interprétations qui donne une unité à chacun des éléments. Ars apodemica écrit avec vous et pour vous.  Les livrables sont des articles ou des mémoires pour la partie texte et des reportages, des documentaires prêts à diffuser pour la partie des images.

III / Débattre

Après la pensée critique convergente qui extrait et condense les informations et les faits, le temps de la pensée créative divergente ouvre les possibles. Un collectif porte un questionnement et un objectif. Ses besoins sont  d’abord de s’accorder  une vision basée sur des futurs possibles, puis de dégager des propositions de solution pour prendre des décisions stratégiques.

Votre équipe se donne des moyens pour aller à la rencontre d’elle-même, d’expérimenter une pensée collective qui émerge par l’écoute active, la reformulation, l’acception de la critique. Les éléments d’analyse offrent un référentiel commun à une communauté d’acteurs qui débattent sur cette base.  La pluralité des points de vue s’exprime et s’intègre dans une approche multifactorielle. La complexité est un esprit de système où les divergences au sein de groupe deviennent motrices pour décrire un changement en permanence.

Pour sortir des pièges du langage, nos ateliers créatifs de groupe font appel à d’autres formes d’échange plus matérielles. Ars apodemica assure la facilitation de vos ateliers autour de l’écriture collective que sont les Future Studies, Design Fiction et Design Thinking.

 

 

 

 

 

 

 

Une offre de services sur mesures

Ars apodemica vous emmène jusqu’au bout de votre réflexion. Exemples :

Matières brutes

 

  • Une société informatique se transforme et adopte le management horizontal.
    Pour développer l'agilité de l'équipe, nous leur proposons d'aménager eux-mêmes leur espace de travail.
    De l'analyse des besoins à l'auto-construction bois, nous les faisons monter en compétences tout en leur proposant une expérience collaborative : faire, décider et travailler ensemble.

 

  • Une ferme urbaine optimise les apports d’eau et d'intrants pour ses cultures.
    Nous captons par drone des images IR et RGB pour calculer l'indice de croissance des plantes.

 

  • Pour un bilan de la santé au travail, un responsable RH commande une étude sur les TMS.
    En amont, nous documentons les gestes et les postures à l'aide de l'observation participante et de l'anthropologie filmique
    .

Matières grises

 

  • Un établissement bancaire se lance dans l'éducation financière. En amont d'une recherche quantitative nous lui proposons une approche anthropologique des publics visées.

 

  • Une institution culturelle souhaite mettre en place une encyclopédie audiovisuelle de ses savoir-faire. Après des ateliers d'idéation, nous réalisons en écriture partagée les prototypes d'une Web-série.

 

  • Le département prospective d'un service de l’État réunit des acteurs de différents horizons pour débattre.
    Comme tiers médiateur, nous facilitons l'expérience collective de pensée créative

  • Le département  R&D souhaite élargir la vision  de  ses équipes .
    Nous créons une série de Workshops sur l'anthropologie des techniques.

Contact

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Merci. Bien envoyé.

Mentions légales

Ars apodemica,
S.A.S au capital de 5 000 €

enregistrée au RCS de Paris :
798 185 625

Siret 798 185 625 00018
APE 58.11 Z

 

 

Conception et réalisation du site :

Ars Apodemica

Toute reproduction est interdite

Site hébergé par OVH

 

Exploitant en activités particulières au moyen d'aéronefs télé-pilotés déclarées auprès de la DGAC pour les scénarios S1, S2, et S3 non captifs.